Discours ReligieuxLes piliers de l'Islam

La propagation de l’Islam continue malgré les obstacles

[:fr]

 

Depuis l’avènement de l’Islam comme Message universel et dernier des Messages divins à l’humanité, ses ennemis ont saisi toutes les occasions possibles, pour contrecarrer cette religion et freiner ses adeptes. Depuis le premier jour, ils ont fait tout leur possible et utilisé tous les moyens possibles, pour étouffer l’Islam dans l’œuf.

Cette nouvelle religion prône des idées d’équité, une égalité entre les hommes en termes de devoirs et droits, de valeurs humaines… sans distinction aucune de races ou de milieux socio-économiques.

Pour cette raison, les notables de la Mecque de l’époque, craignant pour leur prestige et leur fortune, ont fermement fait face à cette religion naissante.

Dans leurs tentatives fébriles de conserver leur rang et de protéger leurs intérêts d’une quelconque menace, ils ont dressé toute sorte d’obstacle pour empêcher la propagation de l’Islam.

Dans leur guerre contre l’Islam, ils ont eu recours à toute sorte d’arme : la torture, les sanctions économiques, la propagande, et même la tentation financière, sans aucun résultat.

Avec l’aide d’Allah, l’exalté, puis la volonté, la patience et la persévérance du Prophète Mohammad (La paix de Dieu soit sur lui) et de ses fidèles Compagnons, qu’Allah soit satisfait d’eux, l’Islam a pu faire face à toutes ces épreuves. Il a pu survivre malgré toutes les brimades et s’est propagé au-delà des frontières de la péninsule arabe, atteignant des contrées lointaines.

Au 10ème siècle, l’Islam était devenu la religion principale, ou du moins la religion de la majorité des pays couvrant plus de la moitié du monde de l’époque et s’étalant sur trois continents ; depuis les Pyrénées et la Sibérie à l’Ouest, et dans l’Europe du Nord jusqu’aux fins fonds de l’Asie, jusqu’à la Chine et la Nouvelle Guinée à l’Est ; et du Maroc en Afrique du Nord, au cap africain au Sud, en couvrant les deux-tiers du continent

Une telle propagation a constitué l’un des phénomènes les plus frappants que l’Histoire humaine ait connus, puisqu’elle s’est réalisée sur un si vaste territoire en trois siècles. Plus étonnant encore, et en un demi-siècle après la migration du Prophète Mohammad (La paix de Dieu soit sur lui ) à Médine, l’Islam avait déjà conquis toute l’Afrique du Nord, du Maroc à l’Egypte, tous les pays du Moyen Orient, du Yémen jusqu’en Caucasie, et de l’Egypte aux territoires existants au-delà de la Transoxiane (partie de l’Asie Centrale correspondant à l’Ouzbékistan et le Kazakhstan de nos jours).

 [:]

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer