Récolte des Médias

Le Meurtre et le Terrorisme Exigent une Révision du Patrimoine Religieux Islamique

Le Meurtre et le Terrorisme Exigent une Révision du Patrimoine Religieux Islamique

Par le Dr. Hassan Hammad
l’arène Arabe et international a été témoin ces derniers temps des événements terroristes et sanglants pratiqué au nom de l’Islam et des Conflits sectaires et islamiques entre sunnites et chiites , et peut-être entre sunnites et Sunnites, l’arme musulmane n’est plus destinée aux ennemis, mais est devenu infecté au cœur des musulmans eux-mêmes!
Ces événements horribles ont conduit à la nécessité de revoir le patrimoine religieux islamique, et l’exploration des causes cachées qui conduisent un groupe voyou tel que «Da’sh» a pratiquer toute cette quantité de meurtre, de terreur et Intimider Les gens qui sont en sécurité et tuer des femmes et des enfants innocents sous la bannière de Dieu.
Qu’est ce qui force Un terroriste a se faire exploser dans un bus rempli de passagers civils, ou pour abattre de petits enfants sans pouvoir ou culpabilité, Sauf qu’ils appartiennent au christianisme ou à la communauté chiite!
Ces événements et d’autres ont conduit de nombreux chercheurs de dire que le discours religieux devrait être revu, modifié et renouvelé et la libération des textes et des versions et des interprétations de la jurisprudence qui justifient tout cet excès de violence et de terrorisme, Qui est devenu le titre du discours islamique contemporain, Dans ce contexte vient la tentative du chercheur «Ali Mohammed Al-Shurafa Al-Hammadi» dans son livre «Musulmans entre le discours religieux et le discours divin», publié cette année par «Maison El Nokhba pour l’édition et la distribution».
Pour commencer, le chercheur distingue deux types de discours, discours religieux, signifié par tous les textes qui ont été ajoutés au récit sacré original, nous voulons dire le Saint Coran ou en termes plus simples signifiait le discours religieux: l’héritage religieux accumulé après la mort du Prophète Muhammad, la paix soit sur lui, Jusqu’a present Ce patrimoine est, en fait, un héritage humain dont l’histoire a été transformée en mythe et puis au sacré , quant à ce que le chercheur veut dire par discours divin, c’est le texte fondateur de la religion islamique, le Saint Coran. dans cette étude, le chercheur fait un gros effort pour défendre ce texte fondateur et l’acquitter de toutes les fausses accusations qui lui sont attribuées comme l intolérance, la violence, l’impasse, la haine de l’autre, le militantisme, l’oppression des femmes, etc.
Pour atteindre cet objectif, le chercheur propose une lecture libre et ouverte des cadres traditionnels de l’unilatéralisme, soulignant dans chaque page de son livre que le Coran n’a jamais été théologique, et n’a établi aucune tendance théologique, mais est un message, … cun message pour libérer l’homme de l’injustice, de l’ignorance, de l’esclavage et de l’égoïsme, un message confirme et établis a des significations nobles , tels que: amour, tolérance, justice, rationalité, acceptation de l’autre, paix et recherche du savoir, science et créativité Humanisme ou respect de soi-même en tant que successeur de Dieu à la terre.
Le chercheur croit que la référence au texte coranique comme référence fondamentale et unique aux musulmans -c’est la solution pour sortir de l’impasse dans laquelle nous mettons les references et les interprétations développées par des érudits moderns, Ce qui était une raison pour brouiller le visage brillant de l’Islam et déformer son image a cet égard, le chercheur croit que les musulmans n’ont aujourd’hui que deux façons de le faire: soit nous croyons en Dieu le seul et de son livre, le Saint Coran notre guide eternal ,ou suivre les versions promus par les soi-disant érudits religieux, Les érudits modernes et les anciens de l’Islam, Les érudits du hadith et les anciens de l’Islam(cheiks) et ils l’ introduit dans les convictions des musulmans et dans leurs croyances alors elle etait une raison pour se diviser et entre chiites et des partis, qui ne se croient pas et s’entretuent.
Le chercheur se déduit par des versets du Saint Coran confirmant sa vision selon laquelle le texte coranique est sa reference que les musulmans devraient tenir dans leurs vies, e t dans leur pension comme dans le verset ou Dieu tous puissant a dit : (-. Voilà les versets d’Allah que Nous te récitons en toute vérité. Alors dans quelle parole croiront-ils après [la parole] d’Allah et après Ses signes?)L’agenouillée (Al-Jathya)Verset No – 6
Mais le Prophète Muhammad (paix soit sur lui) se plaint les musulmans a son Dieu parce qu’ils ont abandonné le Coran et ils s’éloignent du droit chemin .. Dieu tous puissant dit : (-.Et le Messager dit: Seigneur, mon peuple a vraiment pris ce Coran pour une chose délaissée!›)Le discernement (Al Furqane) Verset No 30
Dans son livre, Muhammad al-Shurafa al-Hammadi conclut par une conclusion importante, que le discours divin est le seul sacré, et qu’il est le discours des vivants et non des morts ou du passé, cela signifie que c’est un discours renouvelé et interactif avec la réalité changeante de la vie humaine, Ou comme il le dit à la fin de cette études »ainsi le discours n’est pas un discours aux morts, pas plus qu’aux anciennes nations, mais un discours aux vivants qui lisent le livre de Dieu, l’écoutent et interagissent avec ses textes. » Afin de réaliser la connexion entre Dieu et Ses serviteurs cela n’arrivera que par l’adhésion aux enseignements du Saint Coran.  » La lecture présentée par Ali Muhammad Al-Shurafa pour le Saint Coran est une tentative audacieuse, nouvelle et digne de méditer et d’étudier. leur importance découle du fait qu’ils ouvrent la porte à plus de lectures et d’interprétations qui libèrent le texte de la prédominance des interprétations unilatérales et formalists , Qui a confisqué le texte de son récit et a aidé à le kidnapper et à le voler par les courants Takfiri, et le terroriste obscene.

Par le Dr. Hassan Hammad

Professeur de philosophie et ancien doyen – Faculté des arts, Université Zagazig

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer