Noor Ala Noor

L’Islam absent

L'islam est une religion de miséricorde, de justice, de coopération et de paix

L'écrivain arabe Ali Muhammad Al-Shurafa Al-Hammadi
Les derniers articles par L'écrivain arabe Ali Muhammad Al-Shurafa Al-Hammadi (tout voir)

L’islam est une religion de miséricorde, de justice, de coopération et de paix; Ses disciples ont abandonné le Coran, que Dieu a révélé à Son Messager, que la paix soit sur lui, et se sont détournés des versets que Dieu a établi dans sa législation et ses décisions comme fondements pour construire des sociétés de liberté, de paix et de solidarité, afin que les gens puissent vivent confortablement d’une manière satisfaisante sans conflits, peur ou panique. Où tous les membres de la société travaillent ensemble comme une seule équipe pour l’avancement de leur société et la coopération dans la construction et la prospérité pour faire instaurer une vie décente au profit des membres de la société.

Ces principes civilisés et humanitaires étaient absents de la perspicacité des musulmans, quand ils se sont écartés du droit chemin. La vérité des concepts prônés par l’islam a été perdue après que les conspirateurs ont mobilisé sur le Coran des dizaines de milliers de récits jusqu’à ce qu’ils soient capables d’écraser les versets, ainsi la plupart des musulmans se sont transformés en gardiens de l’Islam combattant les gens au nom de la religion et détruisent des villages et des villes avec les dévots, et tout le monde scande « Allah Akbar: Dieu est grand » où il n’y a aucune différence pour eux entre un musulman et un non-musulman. Pour eux tout le monde est soit infidèle ou polythéiste, et il doit être puni en lui coupant le cou ou en le tuant, même si Dieu, Gloire à Lui, a clarifié des dispositions définitives dans Son Coran, avec la liberté de l’homme de choisir sa foi et sa doctrine, et il n’y a aucune autorité pour une personne sur les autres dans sa relation avec Dieu, c’est Lui qui tiendra les gens responsables de leurs actes. Leurs yeux ont-ils été aveuglés par sa parole, Gloire à lui: Dis: «La Vérité émane de votre Seigneur. Croira qui voudra et niera qui voudra !» (Sourate Al-Kahf, Verset 29).

Était-il absent de leur esprit l’adresse de Dieu Tout-Puissant à son fidèle Messager, disant: «Est-ce à toi de contraindre les hommes à devenir croyants» (Sourate Yunus, Verset 99), Aussi, Dieu Tout-Puissant a spécifié pour le Messager, que les prières et la paix de Dieu soient sur lui, son travail, comme il lui a dit: «Alif – Lâm – Mîm – Sâd / C’est un Livre qui t’est révélé. Que ton cœur ne ressente aucune angoisse à son sujet ! Il te servira à avertir les hommes et à adresser un rappel aux croyants.» (Sourate Al A’raf, Verset 02) et Dieu Le Tout-Puissant ajoute à la mission du Messager ce qui suit: «Contente-toi d’avertir, par ce Coran, ceux qui redoutent la menace de Mes rigueurs !» (Sourate Qaf, Verset 45). Et Dieu avertit Son Messager que son peuple abandonnerait le Coran et ses versets et suivrait Satan et ses récits quand il lui dit: «Ce sont là des versets de Dieu que Nous te récitons en toute vérité. En quel autre discours croiront-ils s’ils restent insensibles à la Parole de Dieu et à Ses preuves?» (Sourate Al-Jathiya, Verset 06).

Et c’est une nouvelle que Dieu sait depuis des temps immémoriaux selon laquelle les gens se détourneront des versets et suivront les récits pour inventer une religion parallèle au Coran qui sera acceptée par les âmes et les cœurs y croiront, et cela contrôlera les esprits, et des ombres sombres s’accumuleront sur les versets, et les récits contrôleront les musulmans, afin de satisfaire les âmes qui sont commandées par le mal, qui attisent les instincts de cupidité , la fierté et l’influence, et appellent à l’occupation des pays et à la colonisation des nations, alors ils ont pris l’islam comme un tour pour atteindre leurs objectifs. Donc, je demande le Calife qui rêvait de gouverner le monde, est-ce de l’Islam de détruire la Syrie et de déplacer des millions de familles qui vivent sous le froid glacial en hiver et en été à la recherche de brises dans l’air ? Est-ce de l’islam de tuer des enfants, d’occuper des patries et de piller des richesses ? Est-ce de l’islam de tuer les Kurdes, de les liquider sur leurs terres, de les déplacer et de semer la peur et la terreur parmi les familles et les enfants ? Combien de victimes ont tachées tes mains du sang des musulmans en Irak et en Libye, si c’était dans le passé, et ce que vos ancêtres criminels ont commis en termes de meurtres et de vols au Liban, en Syrie et en Libye qui se répètent aujourd’hui sous votre bannière et votre fausse propagande au nom de l’Islam.

Tous les crimes que vous commettez sont la représentation de Satan, l’exécution d’une âme malade et un comportement malveillant qui fait de vous un ennemi de Dieu et de son messager. Vous n’avez pas le droit de parler de l’islam, qui appelle à la miséricorde, à la justice et à la paix, et vous commettez des meurtres, démolissez des maisons, tuez des orphelins. Vous représentez une image déformée du message de l’islam. Quant aux dirigeants occidentaux non musulmans, il n’y a aucun blâme sur eux lorsqu’ils voient des musulmans commettre des crimes odieux contre l’homme et confisquer son droit à la liberté d’exprimer son opinion dans un monde où les gens ont présenté des lois et des tribunaux responsables de représailles contre quiconque qui attaque verbalement ou manuellement des symboles religieux et où les juges ont des dispositions et une législation qui leur donnent le droit de tenir chacun pour responsable quiconque qui abuse ou se moque de tous les symboles religieux de toutes les religions et de l’Islam qui légifère sur l’interdiction du ridicule où il est considéré comme injuste, celui qui agresse ou se moque de tous les symboles religieux, comme les messagers et les prophètes de toutes les religions. L’Islam, qui légifère sur l’interdiction de ridiculiser et de moquer de tout le monde, considère le cynique ou le moqueur des symboles religieux comme injuste et méritant une punition, et il est tenu responsable de ses méfaits, et Dieu a mis en garde les croyants contre cela en disant: Gloire soit à lui: «Ô vous qui croyez ! Ne vous moquez pas les uns des autres, car parfois ceux qui sont tournés en dérision valent mieux que ceux qui les raillent. Que les femmes ne se moquent pas non plus les unes des autres, car, là encore, les raillées sont parfois meilleures que leurs railleuses. Ne vous dénigrez pas et ne vous donnez pas de sobriquets injurieux. Quel vilain caractère que la «perversion» qui s’allie mal avec la foi ! Ceux qui ne se repentent pas sont les vrais injustes» (Sourate Al-Hujurat, Verset 11).

Par conséquent, les musulmans ne doivent pas suivre tous ceux qui prétendent défendre l’islam, comme le criminel Erdogan, mais ils doivent connaître ses actions et son comportement. Alors, comment pour celui qui tue des milliers de musulmans et déplace des millions de familles, peut-il croire en ses dires et entendre ses protestations contre ceux qui croient qu’il attaque l’islam ? Avant de défendre l’islam, il doit donner l’exemple dans son adhésion à la loi du Coran et n’attaquez pas les gens et ne détruisez pas les patries et ne versez pas le sang des orphelins.

Quant aux dirigeants occidentaux en Europe, ils savent combien de dizaines de milliers d’Arméniens ont été tués par les Ottomans au nom de l’islam et combien de sang européen a été versé en Autriche et dans les Balkans au nom de l’islam ? Alors qu’est-ce que les musulmans attendent d’eux sinon qu’ils s’imaginent que ces crimes qui ont été commises au nom de l’Islam correspondent au message de l’Islam, et qu’ils n’ont pas révélé la vérité du Messager Muhammad, que la paix soit sur lui, et qu’il porte pour tous les peuples les valeurs de liberté, de justice, de miséricorde, de coopération, et d’interdiction de porter atteinte aux droits des personnes et que tous sont frères en humanité. Où l’islam a accordé toute liberté aux gens de choisir leurs croyances et leurs sectes sans intimidation ni menace, et ce qu’ils voient du comportement des musulmans dans le passé et le présent, c’est une image déformée et injuste qui a jeté ses ombres noirs sur les plus grandes valeurs humaines qui élèvent l’être humain et respectent son droit à la vie, comme Dieu le bénit en disant: «Certes, Nous avons honoré les fils d’Adam. Nous les avons portés sur terre et sur mer. Nous leur avons procuré d’agréables nourritures. Nous leur avons donné la préférence sur beaucoup d’autres de Nos créatures.» (Sourate Al-Isra, Verset 70).

 

 

 

 

 

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer